Quelle est la signification des différents symboles égyptiens ?
posté par     05/08/2022 17:29:10     Histoire, Symboliques & Origines    1commentaires
Quelle est la signification des différents symboles égyptiens ?
Quelle est la signification des différents symboles égyptiens ? Objet d’études de nombres d’historien, l’Egypte antique est une époque fascinante. Elle est marquée par différents symboles mystérieux, qui ont su captiver ...

La signification des différents symboles égyptiens

Objet d’études de nombres d’historien, l’Egypte antique est une époque fascinante. Elle est marquée par différents symboles mystérieux, qui ont su captiver les attentions.

Ces symboles pharaoniques sont si nombreux qu’on les retrouve aujourd’hui gravés sur divers monuments, objets, portes, décorations, etc. Curieux de les connaître et de savoir leur signification ?

Voici alors quelques listes des symboles Egyptiens les plus connus, avec leur signification.

L’Ankh

Laissant croire à un miroir ou à un nœud ou encore à une clé, l’Ankh est un symbole très populaire de l’Egypte antique. Egalement appelé croix Egyptien, c’est un symbole de vie que l’on retrouve dans les tombeaux et les pyramides de l’Egypte. L’Ankh représente la vie et l’immortalité.

Cette croix est aussi le symbole de l’union de l’homme et de la femme, plus particulièrement celui d’Osiris et d’Isis.

Selon la croyance, c’est grâce à cette union que le fleuve du Nil est inondé, ce qui assure la fertilité de l’Egypte. C’est pour cette raison que l’on appelle l’Ankh « la Clef du Nil »

Quelle est la signification des différents symboles égyptiens

L’œil d’Horus

L’œil d’Horus est le symbole de la lune.

Beaucoup d’Egyptiens croyaient qu’une amulette portant ce symbole offre protection, guérison et bonne santé. Aussi appelé Oudjat, l'Oeil d'Horus a été alors utilisé comme un outil médical. Il servait à l’épique à mesurer les ingrédients pendant la préparation des médicaments

L’œil d’Horus ou œil Egyptien peut aussi être vu comme étant un œil de la Providence ou un symbole de sacrifice. Seth a offert cet œil à son père, Osiris pour le ressusciter. Aujourd’hui, on peut voir l’œil d’Horus sur les billets de dollars américains

L’œil de Ré

Certaines personnes auront du mal à faire la différence entre l’œil de Ré et l’œil d’Horus. Des experts pensent même qu’il s’agit là d’une évolution de l’œil d’Horus lui-même, tellement les deux symboles sont à peu près identiques. Cependant, si l’on remonte bien dans l’histoire, on peut clairement voir deux origines différentes de ces deux concepts

L’œil de Ré sera perçu comme une personnification de nombreuses déesses dans la mythologie égyptienne comme Wadjet, Hathor, Mut, Sekhmet et Bastet

On peut également définir l’œil de Ré comme le symbole du soleil, étant donné que Ré lui-même est le roi du soleil Egyptien

Ouroboros

On peut également définir Ouroboros comme un symbole du soleil.

L’histoire veut que ce motif soit une représentation des voyages d'Aton, le disque solaire dans la mythologie égyptienne.

L’Ouroboros démontre un serpent qui mord sa propre queue, formant le symbole de l’infini. On peut le retrouver dans le monde entier, dont dans la mythologie nordique où il est connu sous l’appellation Jörmungandr.

Ce symbole sera alors signe de la renaissance, la récréation de la vie et la perpétuité.

Le scarabée

Parmi les symboles les plus anciens de l’Egypte antique, le scarabée est très représentatif des pharaons Egyptiens. C’est un symbole sacrée qui ornait les tombeaux à l’époque de la première dynastie. Les pharaons égyptiens portaient tout particulièrement une estime pour ce petit insecte qui s’affiche sous une belle allure. Il tenait alors une place importante dans les premiers cultes spécialement dédiées esprits d’animaux.

Certains Egyptiens voyaient alors dans le scarabée un symbole de porte-bonheur. Il a été présent dans les anciens rites funéraires de beaucoup de régions à l’époque.

Le scarabée peut être aussi vu comme le symbole du soleil tellement cette insecte avait une certaine similitude avec le dieu du soleil. Il peut aussi être vu comme le symbole de la transformation, de l’immortalité, et de la résurrection. On l’associait bien souvent aux dieux.

Le lotus

Les Egyptiens voyaient dans le Lotus la première fleure !

Ils le traduisaient comme étant le symbole de la naissance de l'astre divin. Plus qu’une simple fleur, le lotus bleu représentait alors le dieu solaire et les pharaons.

On retrouve bien souvent ce symbole dans les tableaux des pharaons Egyptiens. Le lotus s’ouvre le jour et se ferme la nuit, tout comme le soleil qui est là le matin et se couche le soir.

On peut alors voir à travers lui un symbole de la renaissance, du renouvellement de la vie et de la promesse de la vie éternelle.

Nœud d'Isis

Egalement appelé Tiet, le nœud d’Isis se présente sous un aspect plutôt ressemblant à l’Ankh. Cependant, au lieu de former une barre horizontale, on aura ici des bras bien repliés vers le bas et accolés au pilier.

Le nœud d’Isis peut avoir une interprétation à peu près identique à l’Ankh.

Selon les croyances, il s’agit d’une représentation Osiris, l’époux d'Isis ainsi qu’un symbole de la double nature de la vie.

Ce Tiet peut tout autant être vu comme une représentation de la menstruation d'Isis ainsi que les pouvoirs magiques que promettait ce sang !

La signification des différents symboles égyptiens

Papyrus

Le papyrus est une plante aquatique qui orne principalement les bords du Nil.

Il pousse donc grâce aux eaux sacrées du Nil. Ce qui fait du papyrus un vrai symbole de vie. C’est une plante née des eaux primordiales indiquant la renaissance et la régénération éternelle du monde.

Sa couleur verte est d’ailleurs perçue comme un symbole de la vie éternelle. S’épanouissant dans les eaux salées et la lumière, c’est une plante exceptionnelle bourrée de vivacité !

Pratique, sa tige servait pour la confection de feuilles pour écrire. D’où les manuscrits sur papyrus ! Il s’agit là d’un symbole Egyptien des marais primordiaux du récit de la création. On retrouvait cette plante pour orner les colonnes des temples construits par les pharaons.

Sceptres

S’il y a un symbole les plus anciens de la royauté et des divinités de l’Egypte antique, il s’agit bien des spectres.

Egalement appelé bâton, c’est un symbole de la royauté, de l'autorité et du pouvoir suprême.

On voyait plus couramment le pharaon qui tenait un sceptre à la main pour démontrer sa force et sa puissance.

On distingue généralement deux types de sceptre en Egypte antique ayant chacun leur signification :

Le was : qui représente le pouvoir et la domination. Vous le reconnaîtrez par sa hampe droite, sa poignée courbée en forme de tête d'animal et sa base fourchue.

Le sekhem : qui est une représentation du pouvoir divin. Ce symbole est cette fois-ci constitué d’une hampe droite et d'une extrémité cylindrique plus large.

Pilier Djed

On peut également l’appelé colonne vertébrale d'Osiris.

C’est donc un pilier qui symbolise la force et la stabilité dans la culture égyptienne ancienne. Le Pilier Djed est bien souvent associé au dieu de la création Ptah et à Osiris, le dieu des enfers et des morts.
Selon les croyances Egyptiens, ce pilier Djed en forme de quatre piliers laissait croire aux quatre coins de la terre.
La crosse et le fléau

Deux insignes royaux très célèbres de l'Égypte ancienne, la crosse et le fléau sont des symboles du pouvoir et de la majesté du roi. Ces objets peuvent être directement associés à Osiris et représentait son règne précoce sur l’Egypte. Né en période de la dynastique, sous le règne du premier roi, ce symbole de la crosse et du fléau détient des origines divines.

Selon l’histoire, Osiris a été détrôné par Seth, qui le tua directement. Mais son épouse Isis l’a ramené à la vie en lui donna un fils, Horus qui a crié vengeance en déclarant la guerre contre Seth. Seth fut vaincu, et Horus a prit possession de la crosse et du fléau de son père pour symboliser son règne en Egypte.

Le shen

Il s’agit d’un cercle de corde noué qui représente un cercle ininterrompu.

C’est un symbole Egyptien qui signifie complétude, infini et servant de protection. Le mot shen est un mot Egyptien qui signifie encercler. Dans son aspect, il ressemble également à peu près à l’Omega grec. On le donc le traduire comme étant le signe de l’éternité.

Certains dieux de l’Egypte Antique, comme Horus et les déesses Nekhbet et Isis, ont été souvent associés à ce symbole.

L'arbre de vie

C’est un symbole très important et très populaire de l’Egypte antique.

On peut d’ailleurs retrouver l’arbre de vie dans l’univers de la décoration et de la bijouterie de nos jours. C’est une représentation de la chaîne hiérarchique de la vie. Il reflète la source ! Selon les croyances égyptiennes, l’arbre de vie symbolise au tout début le premier couple existant : la terre et le ciel. Puis, a fait naître les hommes ! Cet arbre symbolise l’ordre, l’hiérarchie, la méthode de création, …

Certains Egyptiens voient en cet arbre de vie un coffre qui renferme la vie et la mort.

Si l’on se réfère à la religion chrétienne, l'arbre de vie est à ce moment un symbole de l'amour de Dieu envers les hommes et de la protection qu’il leur accorde continuellement. C’est un arbre étroitement lié à la vie éternelle, donc au paradis. En ce sens, l'arbre de vie pourra alors être interprété comme un vrai symbole de la paix et de l’harmonie.

= = = = = = = = = = = = 

A lire aussi ...

= = = = = = = = = = = = 

PARTAGER CETTE PUBLICATION

1commentaires

    • Avatar
      Joss
      juil. 10, 2022

      Merci pour l\'article. :-) Joss

Laisser une réponse

* Nom
* e-mail (Non publié)
   Website (URL du site avec)http://)
* Commenter
code